vendredi 11 décembre 2009

On s'habitue vite

Cela fera bientôt 2 mois que nous avons posé nos bagages dans ce pays que nous ne connaissions pas. Petit à petit nos habitudes changent, le processus d'adaptation est en marche. J'ai essayé de faire un petit bilan de ce qui a évolué pour moi dans les gestes de tous les jours depuis notre arrivée.

- Je reste digne désormais quand on me pose un lapin, environ tous les 2 jours, je n'en fais plus un ulcère d'estomac.

- Comme tous les Argentins je garde jalousement mes pièces de monnaie pour le bus qui n'accepte pas les billets, et utilise tous les subterfuges pour faire face à la pénurie de pièces qui embête tout le monde ici.

- Je ne m'étonne plus de devoir emmener Arthur toutes les semaines à un anniversaire où sont présents à chaque fois plus d'une vingtaine de bambins et des installations dignes d'un décor de cinéma (château de princesse, équipe de comédiens, jeux gonflables...).

- J'ai pris l'habitude de communiquer par sms telle l'adolescente prépubère que je ne suis plus ayant un téléphone portable à carte et pas à forfait parceque je n'ai pas encore de DNI (carte d'identité).

- Je n'ai plus peur de passer une soirée au restaurant avec des amis Argentins qui ne parlent que l'espagnol.

- Je vais payer mes factures de gaz, électricité ou internet aux caisses du supermarché, parceque c'est comme ça qu'on fait ici.

- Comme tout le monde je claque une bise, une seule, au médecin, au notaire, à la maîtresse de mon fils, à la femme de ménage, ou à n'importe quelle personne que je rencontre parceque qu'ici on ne se serre pas la main et que c'est la coutûme.

- Je mange de la viande rouge presque tous les jours, et je me passe de tout un tas de produits qui me semblaient essentiels en France.

- Ca ne me pose aucun problème de demander un doggy bag au restaurant, parceque les parts sont énormes et qu'ici tout s'emporte ou se livre.

- Je compte en pesos et j'évalue les distances en quadras (=blocks ou pâtés de maison).

- J'ai le réflexe de fermer le verrou de la portière dès que je rentre dans un taxi ou une voiture.

- Utiliser Skype me paraît aussi naturel que décrocher le téléphone, mettre à jour le blog est devenu un automatisme.

- Ne pas rencontrer une nouvelle personne dans une journée me paraît anormal.

- Je me surprends à penser en voyant certains amis que ce sera dur de leur dire au revoir le jour où il faudra rentrer.

Bien sûr Cyril, Arthur et Dimitri pourraient rajouter leur liste à eux, et nous savons que nous avons encore tant à découvrir...

8 commentaires:

beltranso a dit…

Et tu oublies dans la liste ton changement de look capillaire ! ça te va très bien d'ailleurs les cheveux qui poussent.....

Virginie a dit…

Eh oui tous les moyens sont bons, et l'intégration passe aussi par le look capillaire!

C a dit…

...et bien moi, il me fait rêver ton blog et je n'en reviens pas de toutes ces choses très chouettes que ce voyage a l'air de vous faire vivre, aussi de ton énergie...une bien belle expérience...je suis ravie pour vous !
je vous embrasse
clé

beltranso a dit…

Bon ça avance, ça avance ! si on arrive à faire débloquer notre plafond de carte bleue, demain on aura les billets et j'ai acheté un guide gallimard : plutôt option ambiance que routard puisque je me suis dit qu'on aurait un super guide en chair et en os et qu'il nous fallait donc plutôt nous imprégner de la culture argentine!!!!! BIZ. So et ENEA (qui adore regarder le blog et surtout les danseurs de tango !)

Los Raffytos de Mexico a dit…

excellent résumé !!!

Anonyme a dit…

super bilan...et en deux moi seulement alors j'imagine en deux ans!
rencontrer de nouvelles personnes chaque jour, c'est vraiment ce que je retiens aussi de la vie à l'étranger et ça c'est vraiment top!
enjoy, biz à vous 4
Perrine

Virginie a dit…

Clé -> Oui c'est une expérience enrichissante. Il y a également parfois des passages un peu difficiles mais qui sont compensés par ce que nous apporte cette aventure

So -> Alors vous avez les billets? Vous serez nos quatrièmes visiteurs car nous attendons 2 vagues de passage en février, question guidage on devrait donc commencer à être rodés

Los Raffytos -> Ca ressemble à ce que vous vivez au Mexique?

Pépé -> Oui je ne sais pas pourquoi mais c'est beaucoup plus facile de rencontrer des gens à l'étranger

Delphine a dit…

Excellent cette liste ! J'ai bien rigolé sur le posage de lapins!

Faut que je m'installe skype rapidement pour papotter un peu !