jeudi 5 novembre 2009

On n'y est pas encore

Il est des moments dans la vie où il faut savoir être patient.

Autant nous avons eu la chance d'avoir internet rapidement dans l'appartement, autant le reste aura été placé sous le signe de l'attente.

A titre d'exemple la connexion des câbles télé peut se traduire par 10 jours de poireautage intensif: Cela aura nécessité dans notre cas l'intervention de 4 personnes successives, chacune proposant comme créneau de passage 8h-20h, et certaines commençant par poser un lapin avant de se présenter au rendez-vous suivant. Même principe pour recevoir une machine à laver, sachant que la personne qui livre n'est pas celle qui vient faire l'installation un autre jour.

Heureusement ces jours d'attente n'ont pas été complètement vains puisque pendant ce temps des intervenants pour d'autres livraisons ou réparations débarquaient par surprise avant le jour du rendez-vous.


Du coup je n'ai pas encore vraiment eu le temps de partir à la découverte de la ville. J'ai tout de même pris l'air cet après-midi dans l'objectif de trouver une crèche dans le quartier. Ce que j'ai vu me laisse penser qu'il me faudra trouver une autre solution, mais cela m'a permis de constater à quel point Buenos Aires a l'air bien pourvue en transports en commun. On trouve presque plus de taxis que de voitures dans les rues. Les bus sont également très nombreux et je leur trouve un charme un peu désuet. A chaque ligne correspond son code couleurs, et j'ai même croisé un bus à paillettes!










Il n'est pas toujours évident de dégainer son appareil photo en pleine rue et on nous conseille de rester prudents donc je n'ai pas pu photographier les plus beaux, mais il me tarde de commencer à les essayer pour partir à l'assaut de la ville.

2 commentaires:

Los Raffytos de Mexico a dit…

Bienvenue en amérique latine...
Aller 10 jours pour le cable ce n'est pas si mal...

C'est une autre philisophie de la vie....

Suerte..

Virginie a dit…

On va s'y faire... 10 jours dans l'absolu ça va, mais 10 jours bloquée à la maison de 8h à 20h au cas où le mec passe, on les compte!

Besos