lundi 5 avril 2010

Casapueblo

Notre coup de coeur de ce séjour en Uruguay aura été la visite de la Casapueblo, l'oeuvre du peintre uruguayen Carlos Paez Vilaro.


Casapueblo est définie par l'artiste comme une sculpture dans laquelle on peut vivre. Tombé sous le charme de Punta Ballena en 1958, et amoureux de cette terre, ces rochers et ce paysage, il a décidé d'y construire une maison-musée. L'oeuvre est une merveille défiant les règles de l'architecture et fuyant les lignes droites. Un ensemble harmonieux fait de courbes et de rondeurs excentriques, ancré à flanc de falaise et descendant par paliers jusqu'au pied de l'océan.








Le musée rassemble des objets ramenés par l'artiste de ses nombreux voyages, ainsi que des peintures et sculptures inspirées des rencontres ayant jalonné sa vie. Carlos Paez Vilaro a exposé à travers les galeries du monde entier, et reçu l'admiration des plus grand maîtres tels que Pablo Picasso, Salvador Dali ou Andy Warhol qui ont salué son style unique.








Le musée abrite également un hommage au fils du peintre, Carlitos Miguel Paez Vilaro, qui fut l'un des seize survivants du tragique accident aérien dans la Cordillère des Andes en 1972. Les rescapés furent retrouvés 72 jours après le drame, et durent se résoudre à manger les corps des victimes pour survivre.

2 commentaires:

Los Raffytos de Mexico a dit…

Il est vrai qu'en plus de la demeure de Salvador Dali, cette maison aurait pu appartenir aux Teletubbies, aux Barbapapas ou dans un autre registre à Eddy Barclay !!

Très sympa..

charlotte a dit…

on dirait un peu aussi les maisons de Gaudi, c'est chouette !