mardi 1 février 2011

Soirée tango à La Catedral

La Catedral (Sarmiento 4006) est un lieu incroyable dédié au tango, une immense salle se cachant derrière une façade devant laquelle on passerait sans soupçonner qu'elle abrite de telles activités. Un éclairage tamisé à l'extrême, une décoration hétéroclite façonnée avec des objets de récupération, procurent à l'endroit une touche underground et totalement décalée. On pourrait se croire dans un entrepôt d'artiste ou dans une galerie-musée, et on ne serait pas plus étonné de voir débarquer des enceintes géantes annonçant une rave party, que des talons aiguilles prêts à fouler le plancher au son de notes de tango.

Il en résulte un sentiment de totale décontraction contrastant un peu avec les quelques classes de tango que j'ai pu essayer auparavant. Pas de place pour l'intimidation, tous les niveaux se côtoient dans le cours et les débutants peuvent compter sur un regard externe bienveillant.

Chaque soir divers professeurs se succèdent avec des techniques ou des styles différents, le menu est affiché sur la porte. Si le mardi fait apparemment salle comble avec des centaines de personnes essayant de reproduire les pas des professeurs, le vendredi où nous y sommes allés les cours étaient en tout petit comité (environ une trentaine d'élèves), ce qui nous a permis de bénéficier d'une attention personnalisée. Mais au fur et à mesure que s'écoulait la soirée, de plus en plus de personnes venaient s'installer sur les nombreuses chaises, tables et autres canapés encerclant la piste de danse. Car après les cours, le lieu se transforme en une milonga, une soirée où l'on danse le tango jusqu'au bout de la nuit...







Et là en dessous, vous ne sentez pas revivre l'esprit du tango? Non?? C'est normal, ce n'est pas du tout comme ça que ça se danse... A ce moment JC et moi on était juste en plein exercice où les dames apprenaient à marcher en arrière tout en effectuant une rotation insufflée par leur partenaire. Car c'est avec ce genre d'entraînement que petit scarabée deviendra grand (quoique mes 3 sessions de tango annuelles n'y suffiront pas c'est sûr)... Notre prestation ne restera pas gravée dans les annales, mais on s'est beaucoup amusés!

Outre la grande salle de danse, La Catedral dispose également d'autres petites salles où là encore le décor plein de charme a son importance, on s'y sent bien... Les Argentins sortant toujours très tard, si le lieu peut paraître vide en début de soirée, il suffit d'attendre les coups de 2 ou 3h du matin pour le voir plein de vie. Que l'on soit danseur ou non, on vient ici entre amis boire un verre en grignotant quelque chose, profiter du spectacle de la milonga ou écouter le concert donné certains soirs.




2 commentaires:

4 petits suisses dans un bol de riz a dit…

Ohhh, La Catedral comme si j'y étais! Lors de mon dernier passage à BA, on m'avait conseillé l'endroit surtout pour la milonga du mardi mais je n'ai malheureusement pas réussi à m'y rendre...
Quoi qu'il en soit, si tu cherches une milonga trèèèès sympa, avec des danseurs de bon niveau mais néanmoins tolérants vis-à-vis des débutants (dont je fais partie), ne manque pas de faire un tour à la Glorieta de Belgrano en fin d'après-midi. J'en garde un souvenir merveilleux!

Virginie a dit…

Ah oui je ne manquerai pas d'aller y faire un tour, merci pour la bonne adresse!!!