vendredi 4 février 2011

La tournée des cafés

Buenos Aires regorge de vieux cafés au charme rétro. J'ai donc profité de la venue de nos visiteurs pour les accompagner en tournée, et passer un moment à en visiter quelques uns.

Tous les détails rappellent la belle époque, à commencer par le costume des serveurs.

Le café le plus célèbre est probablement le Tortoni, autrefois lieu de rendez-vous des intellectuels et des artistes, mais malheureusement en train de devenir une véritable attraction touristique, perdant ainsi peu à peu de son authenticité.


L'endroit a beaucoup de charme, avec sa grande verrière habillant le plafond ou son vieux comptoir patiné par le temps...



Là encore les serveurs ont la classe il faut le reconnaître...

Les petites tables en marbre, les fauteuils de cuir rouge,...

... et les peintures accrochées aux murs, rappellent le passé du café.


Il faut profiter de ce décor en goûtant la spécialité maison, la glace merengada (à la cannelle)

Et une petite salle au fond permet d'assister à des concerts de tango certains soirs.

3 commentaires:

4 petits suisses dans un bol de riz a dit…

Mi Buenos Aires queriiiidoooo, quando te vuelvo a ver???? Rien que pour faire la tournée des cafés rétro, je serais capable de dépenser toutes mes économies en billets d'avion...
Un peu à l'écart des hauts lieux touristiques, j'aime beaucoup la Confitería Las Violetas, sur Rivadavia. La formule tea-time y est divine et pantagruellesque! ;)

Virginie a dit…

Bonjour Michela,
Je vois que tu connais parfaitement Buenos Aires, et je sais que tu es passionnée de tango, es-tu d'origine argentine?
Merci pour les adresses, en voici une de plus que je ne manquerai pas d'essayer...

4 petits suisses dans un bol de riz a dit…

Non, je suis désespérément suisse mais avec un tel amour pour Buenos Aires que je suis fermement décidée à y terminer mes jours (enfin, le plus tôt sera le mieux... ;)
A part ça, jusqu'à l'année dernière, une branche de la famille de mon mari y habitait. L'excuse était donc toute trouvée pour se faire la malle en Argentine et s'encanailler sur les pistes de danse...