mercredi 3 mars 2010

Le bonheur est dans le pré

Lorsqu'on souhaite sortir un peu de Buenos Aires pour passer une journée au vert, il faut soit prendre un avion pour se rendre à l'autre bout de la pampa, soit se tourner vers l'une des quelques escapades possibles en voiture depuis la capitale. On peut par exemple aller passer un bon moment en famille dans l'une des nombreuses estancias de la région, le nom donné à ces grandes propriétés d'Amérique Latine. Nous nous sommes pour notre part rendus à La Candelaria, sûrement la première d'une longue série.

On peut bien souvent y dormir mais nombreuses également sont celles qui proposent un forfait à la journée. Cela permet de déjeuner autour d'un asado (le repas typique argentin composé de devinez quoi ... je te le donne en mille Émile, de la viande grillée, mais aussi des abats, du fromage fondu, et des salades de crudités), et sont également comprises dans le forfait tout un tas d'activités: On peut à loisir profiter des équipements mis à la disposition du visiteur tels que volley, billard, ping-pong, piscine, chevaux, vélos etc...

Nous sommes donc partis nous balader en 2 roues à travers l'immense parc de la propriété.




La bâtisse principale, de style "château français", n'aurait en rien dépareillé chez nous du côté de la Loire, et tout le mobilier fut importé d'Europe au XIXème siècle.



Malheureusement il faisait trop moche ce jour là pour profiter de la piscine,


Mais rien ne pouvait nous empêcher de profiter des chevaux... Ne vous fiez pas à l'air dubitatif de Cyril sur la photo, il a bel et bien sû dompter la bête!


Il y avait même un cessna dans lequel certains se sont régalés à explorer toutes les commandes.



La journée fut excellente. On n'a pas pu en dire autant le lendemain quand il a fallu emmener Dimitri aux urgences, défiguré par une allergie aux piqures de moustiques qui l'avait transformé en Elephant Man. C'est vrai qu'on s'était bien faits dévorer la veille, attention donc aux petites bêtes de la pampa!

2 commentaires:

Delphine a dit…

J'en connais pas mal qui auraient aimé etre dans l'avion !

En tout cas les moustiques ca n'a pas l'air de s'arranger ! :-(
Bisou à Dimitri !

Los Raffytos de Mexico a dit…

Oh la tout doux.... heureusement que vous ne pouvez pas profiter tous les jours de la piscine !!! cela ne serait pas juste pour tous ceux qui n'ont pas des températures clémentes et qui vous lisent...

Parents indignes, jeter son enfant en pâture aux moustiques pour être tranquille....
Que verguenza....

Besititos...